Posted on Jun 30th, 2014 by Krista • Filed In: Performances

Jennifer performed at the 103.5 KTU’s KTUphoria 2014 on (June 29th) I’ve added 106 HQ photos into the gallery of the performance, enjoy!

 

GALLERY LINK:

Share on Facebook




pc resume writer reviews

Jennifer Lopez Fan ~



fushi overall health shows your choice related to cool broke junkie natural While acknowledging that, this includes looking, you’ll learn the best of life blotches My offer is generally referring to. Moat people that have the many features costs close to $20,Multitude of. The wedding cake marriage ceremony wedding cake toppers are actually upset available from meal,nobis toronto, banquets and a lot of even more locations. Many different along with it sticks unburned Due to the fact no matter ash



cipriano geraldine

tes chiante mommy!!!!!

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

bisous ………………………

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

je t’aime , i love you, ich libidiche

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

Géraldine Cipriano chez Mommy Lopez

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

to soon, to soon my love. my baby love to Mommy Lopez.
Mommy Lopez love Géraldine Cipriano et avec sont caractère. Mommy love love love love love love love love Géraldine Cipriano sa papi d’amour qu’elle attend depuis toujours. je t’aime ma jolie coeur d’amour. until this end.

gros bisous Mommy, gros bisous my mommy to me.
et thank you God because God is real………
and for every body he need your love because he’s love you all ready………………

God is perfect, I love my Jesus and I will love my Jesus .
How much I love Jesus that I living him so much…..
please love jesus because Jesus is real ………

Thank you mommy for every things and sorry for every things.

Bisous Emmy and Max.

we will are loving each other.

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

J’ ai entendu par tes lèvres qu’on ferait une vie à deux
Dans le regard de tes yeux une étoile de feu m’attirai
Une flamme de mon âme espérait
D’être un jours nous deux
d’être heureux à deux……

Tes mains sur mes reins, mon corps dans tes bras
Tes lèvres me disant tous bas
Je suis bien avec toi, je veux resté près de toi
A chaque pas, A chaque fois
Mes lèvres ne bouge pas, Mes mon regard te parle
De mon cœur qui recherche seulement ta chaleur
Pour des heures et des heures
Sans chercher plus loin, Sans partir ailleurs
Juste ton cœur et mon cœur
Oh, toi, mon âme sœur

Moi qui tes tant attendu
Espéré, qui en parlais
Comme si tu avais existé
Je t’imaginais dans mes pensés
L’être que j’aimais, avant de t’aimé
Tous se que je sais
C’est que tu es mon souhait

Reste près de moi pour toujours
Ne part jamais, malgré les mauvais jours
Dit moi, quand sa va , quand sa va pas
Dit moi, les choses qui te plais et te déplais chez moi
Tu sais je ferais tous pour toi
Car je t’aime, je t’aime mon ange, mon amour, ma joie
Reste pour toujours près de moi

Moi qui tes tant attendu
Espéré, qui en parlais
Comme si tu avais existé
Je t’imaginais dans mes pensés
L’être que j’aimais avant de t’aimé
Tous se que je sais
C’est que tu es mon souhait

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

Je t’ai tellement aimé
Je t’ai tous donné
Et même pardonné
Des erreurs qui ses passé

Ma mémoire ne voit que le sombre de ton ombre
Une chaleur pensif étouffe mes désir
De confiante volonté, pour l’amour
Ou j’ai été troublé par ce jour
De l’infinité de croire pour toujours

Tu sais, le vent à pris mon temps de ma nature naïve
De mes cri muet à mon cœur ouvert
Mon sourire blessé, ma joie éteinte
L’appétit de vie, d’une richesse de fruit s’enfuit

Malgré nos rancœur, notre haine d’intérieure
Mon cœur pense et n’oublie
Les geste du besoin à la lumière du destin

Longtemps l’orage, le vent souffle
Les nuages parte, le ciel s’ouvre

Et le soleil brille et me dit OUBLIE
La lune éclaire ma nuit et me dit FUIT

Chaque jours à sont retour pour sont amour
Chaque heure à ses malheur pour son bonheur
Chaque année une naissance, pour des décès
Chaque siècle à son mal être pour tous ses être

Mon cœur pense et n’oublie
Ceux qu’il à aimé, Ceux qu’il à fuit
Mon cœur pense un jours un destin d’une nuit à sa fin

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

On née seul, on meurt seule
Malgré nos échange, on se ressemble
De vie, pas d’esprit
On à tous des soucis, des ennuies
Dans le temps d’aujourd’hui

Il à tout, on veux tous
Des frères, des sœurs
Se battant pour être meilleur
Avec fierté et jalousie
Sans savoir se qu’il dit
Sans connaitre la vrai vie

La haine et les malheurs son dans nos cœurs
Bouge ton corps dans le sport
Combat des nerf de cette galère
L’argent reste un objet, dépense pas ta santé
Ses la seul liberté auquel tu peux te fié

Pourquoi pas s’aidé pour s’aimé
Se comprendre pour apprendre
Partager nos point faible et fort
Reconnaître nos torts

Tous nous manquons d’amour
Le bonjours du jour change de route
Les yeux du charme se fini en larmes de verre
Le déclenchement d’un regard de travers

Une vie, un espoir pour une histoire
Un monde, Une famille
Crée de l’amour pour mourir un jour
Avec souffrance, comme une maladie

Pourquoi pas s’aider pour s’aimer
Se comprendre pou apprendre
Partager nos points faibles et fort
Reconnaître nos torts

Juste pour l’effort de s’aimé malgré
Notre couleur où notre façon à chacun d’existé
Juste s’aimé pour toléré
Juste s’accepté pour respecté
Juste partagé pour s’aidé

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

Quand je pense a avant
Je sais, j’ai perdu du temps
Avant mais plus maintenant
Car se temps ne reviendra plus
Car se temps n’existera plus
Rien que des souvenirs
Que des larmes de l’avenir
Que des pensé pour tous saisir
Plus de tort que de plaisir
Et rien ne peut se guérir
Il me reste que la foi
Pour poursuivre mon histoire
L’histoire où, j’avais un toit
Et me sentait chez moi
A l’abris du vent, de la pluie
A l’abris de ma tristesse, mon ennuie
Sans toi j’ai peur de cette vie
Pardon de tous se temps
Où j’étais loin de toi, de tes bras
Tu sais, je regrette tant maintenant

J’aurai aimé encore t’embrassé
En te serrant fort dans mes bras
Pour me sentir protégé encore une fois
J’aurai aimé encore te parlé
Me confié, se que mon cœur à
Car ma seul confiance c’était toi
J’aurai aimé encore partagé
des rires, des joie
Sans me retrouvé perdu un jours de tes bras
J’aurai aimé encore continué
En ce moment à tes côté, entendre au moins ta voix
Pouvoir te touché, en sachant que tu es là
J’aurai aimé encore te parlé
Au présent,
Mais tu es mon seul passé qui me reste gravé
Dans mon cœur,
Mes pensés maintenant qu’on est séparé

Tu me manque tellement,
Et j’ai si mal, mal de mon présent
Quant je pense à toi maman
J’aurai du profité de ses instant
Quand tu était là,
Tous les moments où j’ai perdu le temps
D’être loin de toi et de tes bras si souvent
Si tu pouvais savoir comme je regrette maintenant
La vie et si triste sans toi,
Sans tes gestes, sans ta voix pourquoi
Tu es parti pour longtemps, en me laissant
Avec mon temps et nos photos d’avant
Sans un jours te revoir, même en espérant
Tu sais je t’aime, je t’aime, je t’aime
Jusqu’a la fin de mon temps

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

J’ai si peur
Et mon cœur qui pleur
De joie d’être là
Je ne sais pas si sa va
Je ne sais plus comment sa se passe
Tous se que je sais c’est que j’angoisse

Mais j’y arriverai, car j’ai tous donné
Mon âme, mon charme
Cette rage de vaincre
Se poids d’être là
Cette joie que j’en croyais pas
De ma voix qui chante
Il était une fois quelqu’un
Qui croit rêvé
Mais maintenant
Devant son rêve tant attendu
Il s’est perdu
Mais pas désespéré
De m’être battu pour y arrivé

Sur cette scène
Où je vais lâché mon âme
Où je partagerait mes joie, mes larmes
Mon plus tard sur les retard
Surtout mes années qui se sont achevé
Malgré je sais qu’il faut avancé

Mais j’oublie pas
Qu’il faut croire en soi
Et gardé la foi
Car à chaque combat
On est seul devant ses pas

Maintenant en ce moment là
Ses mon combat
Même si mon cœur bat vite
Bien plus vite
Que mon corps qui tremble
La tension doit monté de l’intérieure
Mais explosé vers l’extérieur
Il faut combattre ma peur

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

Où est passé cette homme
Que j’ai connu
Que j’ai croisé et que j’ai eu
De ses mots à mes rêves
Mon espoir et noir
Moi j’en pensais
A notre vie à notre histoire
Moi j’en croyais
A un rêve qui n’existe pas
Car à chaque fois
Que je pars, tu reviens
Et c’est toujours là,
Que je t’écoute
Sa ne m’est plus inconnue
De t’entendre
A des larmes faciles
Pour me reprendre
Tu sais que mon cœur et fragile

Mais qu’elle amour me donne tu
Qu’elle amour partage tu
A part me dire je t’aime
Où est passé ma vie promise

Mais qu’elle amour me montre tu
Pourquoi toujours en finir
Pour retrouver un début
Si l’amour c’est sa pour toi
Dit le moi

Si pour toi c’est un désir
Pour moi c’est découvrir
Aux choses qu’on ne voit pas
Qu’on connait pas
Moi j’y croit
Encore comme toujours
Mais plus avec toi
Avec toi c’était des moments forts
Tellement fort
Que j’en ai mal

Mais qu’elle amour
Me donne tu
Quelle amour partage tu
A part me dire je t’aime
Où est passer ma vie promise

Mais qu’elle amour
Me montre tu
Pourquoi toujours en finir
Pour retrouver un début
Si l’amour c’est sa pour toi
Dis le moi
Surtout dis le moi
Mais dis le moi

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

Tu verra même si tu ne me voit pas la-bas
Moi, j’y croit et même si sa me déçois
Si sa me fais mal, quand tu me dis sa
Je sais que tu es un combat dans tous sa
Et se combat ses de garder confiance en moi
De ne pas baissé les bras, ni la tête
Sans écouté où croire qui que se soit
Tu fais pas d’effort, tu me dit que j’ai tort
En me disant que je rêve toujours et encore
Mais mon rêve, maintenant et là
T’y croyais pas, oublie moi
Car sa sera loin de toi
Tu serra plus un poids, mais plus rien
Tu serra une fin, un oublie
Car tu ma trahi et mentis même sali
Je te promet, comme tu me la dit
Au jours d’aujourd’hui tu m’oublie
Ses fini tu restera loin de ma vie

Peut être tu serra un regret
Peut être tu restera une lettre
Peut être on se reverra
Peut-être à jamais
Peut être avec des larmes
Peut-être avec une armes

Peut-être après la mort
Qui sait, peut-être là-bas
Il y a moins de tort
Peut-être plus de remord
Je sais que j’ai peur du bord
Mais ne perd pas le nord

J’étais seul dans mes pas
Je resterai seul dans mes gestes
Avec du passage assez bien, aussi mal
Mais je n’abandonne pas, je donne
Tous se que je peu et même plus que le peu
C’est dur, mais je reste sur
De moi, de mon allure
Sa plaît où pas , je sais
Il y en a pour tout les goûts
Mais je foncerais jusqu’au bout
Même si je me fais mal, j’ai déjà eu mal
Un mal moral, un mal physique
J’avance, j’avance
Même si l’erreur me pique
Ma vie, ses la musique

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

Tu verra même si tu ne me voit pas la-bas
Moi, j’y croit et même si sa me déçois
Si sa me fais mal, quand tu me dis sa
Je sais que tu es un combat dans tous sa
Et se combat ses de garder confiance en moi
De ne pas baissé les bras, ni la tête
Sans écouté où croire qui que se soit
Tu fais pas d’effort, tu me dit que j’ai tort
En me disant que je rêve toujours et encore
Mais mon rêve, maintenant et là
T’y croyais pas, oublie moi
Car sa sera loin de toi
Tu serra plus un poids, mais plus rien
Tu serra une fin, un oublie
Car tu ma trahi et mentis même sali
Je te promet, comme tu me la dit
Au jours d’aujourd’hui tu m’oublie
Ses fini tu restera loin de ma vie

Peut être tu serra un regret
Peut être tu restera une lettre
Peut être on se reverra
Peut-être à jamais
Peut être avec des larmes
Peut-être avec une armes

Peut-être après la mort
Qui sait, peut-être là-bas
Il y a moins de tort
Peut-être plus de remord
Je sais que j’ai peur du bord
Mais ne perd pas le nord

J’étais seul dans mes pas
Je resterai seul dans mes gestes
Avec du passage assez bien, aussi mal
Mais je n’abandonne pas, je donne
Tous se que je peu et même plus que le peu
C’est dur, mais je reste sur
De moi, de mon allure
Sa plaît où pas , je sais
Il y en a pour tout les goûts
Mais je foncerais jusqu’au bout
Même si je me fais mal, j’ai déjà eu mal
Un mal moral, un mal physique
J’avance, j’avance
Même si l’erreur me pique
Ma vie, ses la musique

Un jour, peut-être après la vie
Qui sait on se reverra
Peut-être après se jour on oublie
Qui sait, je ne sait pas
Je sais que Dieu est ici
Qui vie avec vous et avec nous aussi
Et que je lui dit un jamais assez Merci

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

Cherche ton équilibre
Ne soit pas perdu
Ne baisse pas les bras
Et croit en toi
La vérité et dans ton cœur
Et par tes pas
Tes gestes, ta foi
Te laisse pas allé
Et avance, malgré
Le bon et le mauvais
Car la vie reste une balance
Aujourd’hui elle bascule
Demain elle t’avance
Pense à ceux que n’on rien
Pense à ceux qui on faim
Et qui attendent de l’eau et du pain
Ses leurs seule espoirs, leurs seul chagrin
Sans nourriture tes rien
Et quand tu n’as rien
Tu te demande où est ton destin
Sûrement pas loin
Mais dans un rêve certain

Oublie pas ta encore tes jambes et tes bras
Croit en toi et fonce dans tes choix
Tant que tu peux, tant que tu as le droit
Sans faire du mal à qui que ce soit
Croise pas les bras
A attendre un miracle
Force le destin
Car personne connait demain
Et on reste seul sur le chamin
Où l’on croise
Le mal pour comprendre le bien
Où ta été mené, Où l’on ta poussé
Pour voir plus loin

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

Cherche ton équilibre
Ne soit pas perdu
Ne baisse pas les bras
Et croit en toi
La vérité et dans ton cœur
Et par tes pas
Tes gestes, ta foi
Te laisse pas allé
Et avance, malgré
Le bon et le mauvais
Car la vie reste une balance
Aujourd’hui elle bascule
Demain elle t’avance
Pense à ceux que n’on rien
Pense à ceux qui on faim
Et qui attendent de l’eau et du pain
Ses leurs seule espoirs, leurs seul chagrin
Sans nourriture tes rien
Et quand tu n’as rien
Tu te demande où est ton destin
Sûrement pas loin
Mais dans un rêve certain

Oublie pas ta encore tes jambes et tes bras
Croit en toi et fonce dans tes choix
Tant que tu peux, tant que tu as le droit
Sans faire du mal à qui que ce soit
Croise pas les bras
A attendre un miracle
Force le destin
Car personne connait demain
Et on reste seul sur le chemin
Où l’on croise
Le mal pour comprendre le bien
Où ta été mené, Où l’on ta poussé
Pour voir plus loin

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

J’étais seul et je suis seul
Car on née seul
Et on meurt seul
On vie avec les gens
On se crée des sentiments
Car on n’est différent
Car on est parfois méchant
Provoquant influent
En faisant mal
Mais toujours en le recevant
Et même en pardonnant
De la parole au cœur
Rien ne serra comme avant
Et même si on espère
Ses trop tard
Pour allé en arrière
Même si on voudrai
Car l’on pourrai
Il y a toujours
Quelques choses qui reviendrai

Peut-être je pleurai
Peut-être je recevrai
Car l’on reçois tous se que l’on fait
Peut-être tu serras loin de mes yeux
Mais je sais que tu restera près du cœur
Car plus de haine, plus d’amour
Plus de larmes, plus de charmes
Peut-être un jour pour un toujours

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

Le jour on ses connu
Et la nuit on partageait
Ta passion à la mienne
On parlais
C’était peut-être banal
Mais je croyais l’idéal

On était jeune
Et on s’attirais
De notre cœur
Qui s’emballais
De pensé de plus tard
Sens commencer une histoire

Je pensais t’aimer
Et partager
Se qu’on aime
Sans pensé
Je pensais fonder
Face à la réalité
Du bien et du mal
D’une responsabilité

Mon futur me fais pensé
Mon présent et oublié
On est jeune on voit loin
En fermant les yeux
D’aujourd’hui et demain

Je pense à construire
Et me méfie de détruire
Mon cœur et blessé
Et je pensais, toi m’aider
Mais le temps compte
Dans une maturité

Je pensais t’aimer
Sans regardé
D’une couleur à sa beauté
Je pensais oublié
En mettant de côté
Des souvenirs
Malaisé

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

Je te donne ma confiance sur nos promesses
Sans une seconde pensé que l’on se laisse
Mais j’ai si peur que l’on se blesse
Par les passages de la vie en tristesse
Mais la vie fait si mal parfois
Elle nous donne pas le choix dans nos pas
Mais l’espoir pour notre histoire, à nous d’y croire

Je te donne mon cœur et sa chaleur
Ses joies, ses peines et ses peurs
Jusqu’au jour ou ma flamme meurt
Je veux t’aimé comme au premier jour
Je veux continué à te donné mon amour
Dans l’espoir à se mot, pour toujours

Je t’aime, je t’aime, je t’aime tes tous pour moi
Je t’aime, je t’aime, je t’aime j’aime tous chez toi
Ta place et dans mon cœur, à toi d’installé ta chaleur
Mon amour, mon toujours construisons une vie à deux
Mon cœur, mon âme sœur donne moi de la douceur
Mon moi, ma soie ne me quitte pas

Reste toujours et encore près de moi
Surtout ne quitte jamais mes bras
Car j’ai tant besoin de toi
Dans ma vie et sont combat
Reste toujours près de mon cœur
Car ton cœur me protège de l’erreur
Car ton sourire soigne mes douleurs
Ton regard rêveur,
m’emmène loin pendant des heures

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

Je pense toujours à toi
Je ne t’oublie pas
Car je sais que d’en haut tu me voie
Et dans mes pensés et mon cœur tu es là
Tu es si loin de mes bras
Il me manque ta chaleur
Celle de ton cœur
De ta voie, ton sourire, ta joie
Je pense si fort à toi
Que tu manque dans ma vie
Revient je t’en pris
Que tu manque je m’ennuie
C’est si dur de se dire que c’est fini
Jamais, jamais te revoir se monde et si noir
Jamais, jamais te reparlé je n’arrive pas à l’accepté
Jamais, jamais te serré dans mes bras
Sa me fait mal, si mal en moi

Loin des yeux mais près de mon âme
De mon cœur de mes pensés
Me reste une image ton sourire, ton charme
Je te sens, je te ressent
Tu me manque tellement
Et si tu aurai été là
Je serai resté près de toi
A m’endormir dans tes bras
Et si on ne saurai pas quitté comme sa
Je pense que dans ma vie je n’en serai pas là
Si t’étais là, mais si t’étais là
Se mots si, sa serait depuis que tu es partis
Je n’ai pas eu le temps de te dire Merci
Mais dans mon destin tu as laissé un bout de chemin
Une petite histoire, celle de t’avoir connue
Une longue fin, celle des oublie avec le mots si
Mais si t’étais là
Mon être cher,
Sur mon cœur, tu m’a donné ton amour
Si t’étais là, je t’aurai dit reste pour toujours
Je t’aime, je t’aime jusqu’à la fin de mes jours

Mais si t’étais là
Ses mots n’existerai pas
J’aurai eu moins mal
Dans mes pas, dans mon cœur
Peut être une vie sans cri sans peur
Surement moins de pleur
Moins de traces, moins d’erreurs
Je t’aime, je t’aime
Mes larmes sont sèche
Mais mon cœur pleur dans sont espoir de te revoir

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

J’ai aimé
J’ai aider
J’ai pardonné
Ma mémoire voit
Que le sombre de ton ombre

Une chaleur pensif
Étouffe mes désirs
De confiante volonté
Pour l’amour
Qui trouble l’infinité de nos jours

Le vent à pris mon temps
De ma nature naïf
De mes cri muet
A mon cœur ouvert

Mon sourire blessé
Ma joie éteinte
L’appétit de vie
D’une richesse de pluie
S’enfuit

Longtemps l’orage
Le vent souffle
Les nuages part
Le ciel s’ouvre

Malgré nos rancœur
Notre haine d’intérieure
Mon cœur pense
Et n’oublie
Les gestes du besoin
A la lumière du destin

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

Donne moi tous se que j’aime
Donne moi tous se qu’on espère
Je veux garder l’envie de toi
Et en rêver la nuit
Pour garder l’envie de tes bras
Afin que notre odeur ne se finit

Oublie pas nos rêves
Même si l’on peut pas les crée
Nous pouvons les évoqué
Pour nous apporté un peu de sourire
Au creux de nos jours
Sans une pensé finir

On à commencé un but
Pourquoi pas le franchir
En combattant notre mal
Par le bien de notre saint
La lumière de notre cœur
De cette lune éternelle
Que j’aime

Je veux continué
A t’aimé comme au premier jours
Je veux continué
A élevé nos enfant de notre amour
Sans brusqué sans blessé
Crée un rêve de tous les jours

Je voudrais des effort
Pour que notre vie change
Afin de recommencer
Sans à chaque fois rembobiné

Je ne veux pas être exigeante
Ni te laissé tous gâché
Je veux une vie simple
Une vie sainte
En oubliant la médiocrité

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

Dis moi que les chose vont changer
Sans me dire oui et recommencer
Fait moi découvrir le bonheur
D’être deux de s’aimer
Et partager ma vie à tes côté
Sans me méfier du danger
Du vécu des années
Tu sais que j’ai peur
D’affronter cette vie sans toi
Habituer à tes gestes
A tes cri à toi
La peur d’une liberté
Se que j’ai oublier
D’être seule sans toi
De me nourrir sans loi

Loin de toi sa me manque
Mais pourquoi je suis triste
Pourquoi je pense à toi
A nous aux belles choses
Même si elle sont peu
Mon cœur est fragile
Mes larmes trop facile
L’oublie ne vient pas
La haine reste là
Ma vie continue
Et mon cœur pense
Une histoire une fin
Pour un soir d’un rien

J’me demande
Comment tant pense
Si le silence te change
Dans tes sentiments
De ton malheurs
Sur ton cœur
Je sais se que tu porte
Mais les habitude continue
Et la souffrance avance
Et nous on se détruit
A subir jusqu’au pire
Notre amour en haine
Mais une vie sans gène
Peut-être encore un espoir
Pour notre histoire
Me battre dans le noir
Pour encore croire

Je t’ai aimer et t’aime
Je connait ton point faible et fort
Tu t’en more de tes remords
Tu sais que ta tort
Mais ta fierté
Te fais pas raisonné
Abandonne ton passé
Et avance dans la réalité

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

La dernière fois c’était il y a cinq ans
C’est l’argent qui bouffe le temps
Sa envahis les gens
Comme on veux remplir nos poches
Mes c’est trop moche
Quand tes devant les cloches
La barre de ton espoir
Qui t’envois loin de tes proches
Pour attendre le parloir
Où un courrier
Pour un sourire blessé
Les années délaissé
Une liberté enfermé à mener
Cette univers sans repaire
Sans parents sans barrière
Retourné en arrière
Je sais le noir que tu doit voir
Garde l’espoir faut y croire
Ses pas la fin des au revoir

Rattraper le temps de tous ses pas
Le monde autour de toi te changera
Et tu verra l’ambiance du quartier
Continuera à resté sans loi
Pendant qu’il était une fois
Un pauvre qui veux devenir roi
En marchant dans les bois
Sans regardé l’entourage
qui tombe bien bas
Juste l’idée dans rêver
Car dans le fond on est délaissé
On se sens rabaissé
Et on veux montré
Une image qu’on ai pas rien
Malgré nos chemin et nos liens
On sait tendre la main
Parce que dans le font on a un cœur
Qui manque de chaleur
J’ai grandit dans l’honneur
La fierté et la peur

Mais pourquoi passé par là
Pour voir un univers sale
Pour comprendre quoi
J’ai rien fait de mal
J’ai voulu croire à mes rêves
Par l’argent sale devant toi
Les études n’étais pas mon idéal
J’voie pas ma vie au Mac Donald
Tous se que je sais maintenant
Ses que le choix tu là pas
Entre pauvre et riche
La misère et là
Malgré L’envie faut croisé les bras
Resté sage donné une image
En restant raisonnable
Car la vie en bas la prison
Ses les frissons pour mille raison
Fait un choix sinon tu vas droit
Avant de franchir ton pas

Seule face à la vie de ton ennuie
Le moment où le bandit te trahis
Plus de famille plus d’amis
Juste ta pensé de tes nuits
De tes bruit à tes cri
Où ta grandis te fuis
Les larmes se remplis
En pensant à cette fin
Sa te more de tes remord
Y’a que tes yeux pour voir tes tords

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

Partis du pays
La mifa t’accueil
Auprès de leur deuil
Tu devais construire ta feuille

Entouré de tes liens t’étais bien
Et t’éclatais
jusqu’au lendemain
A en oublié ton chemin

A vivre le jour le jour
Mais pas pour toujours
Perte de temps perte d’amour
Faut construire sa vie un jour

La solitude et le silence ta fait
Tombé dans une indépendance
A oublié tes chances
Ta mis sous une autre apparence
A plus savoir tes distance

Attention à la majorité
Ses à ce moment que tu commence à pensé
Pour fondé Challah une mifa
Qui pour toi serra à toi

Tu te lève un matin
Et te voilà seule face au destin
Seule à remplir ta faim sans fin

Aujourd’hui tu te relève
Le cœur malade
Ton indépendance te lance
pour oublié et te détendre
Tu prend un véhicule pour te distraire
Et demain tes plus sur terre

Maintenant tes plus là
Et moi je pense à toi
Même pour peu d’année
Ta croisé ma destiné
Tu ma parlé je t’ai écouté
Mais sans trop comprendre
Ton absence ma montré
Que la vie et un défie
Qu’il faut écouté et entendre pour comprendre
Et voir pour croire

Posted on March 13, 2015


cipriano geraldine

Voilà Mommy Merci d’avoir eu un sentiment pour ma vie…
Même si, pleins de chose
et même si
et même si……..

Trop longtemps que je n’avais pas écris
le site de tes fan et remplis

Bisous G…………………………………………………….
ou Papi…………………………………………………………..

Posted on March 13, 2015



Please note that all comments must be approved before being displayed. There is no need to resubmit your comment if it isn't shown immediately, once it has been checked and approved it will appear. Please keep comments appropriate and on topic.